pixel facebook analytics
cFactuel, le média numérique qui rend l'actu claire et captivante
Fermer
Mot de passe oublié ?
Se connecter via Facebook
Pas encore de compte ? S'inscrire gratuitement
CONNEXION EN COURS
Afin de pouvoir vous connecter, vous devez au préalable confirmer votre adresse email en cliquant sur le lien présent dans l'email d'activation que nous vous avons envoyé suite à votre inscription.
Vous ne retrouvez pas cet email ? Cliquez ci-dessous pour le recevoir à nouveau. Et pensez à vérifier dans vos spams !
renvoyer l'email d'activation
Ajouter ce contenu à vos favoris
La froide guerre du Moyen-Orient
17 Novembre 2017
Voir la retranscription

La froide guerre du Moyen-Orient

Mais que se passe-t-il au Liban ? Le 4 novembre, le Premier ministre, Saad Hariri, a annoncé sa démission à la surprise générale. Indiquant depuis Riyad, la capitale saoudienne, qu’il craignait pour sa vie et accusant l’Iran et le Hezbollah - un parti politique et groupe armé libanais - de tirer les ficelles au Liban.

À première vue, cette crise politique n’a rien d’exceptionnel au pays du Cèdre. Depuis la fin de la guerre civile en 1990, les crises sont fréquentes. L’équilibre politique repose sur un savant mélange entre les différentes religions du pays notamment les chrétiens et les deux courants musulmans principaux : les sunnites et les chiites (une balance en équilibre avec des chrétiens, des sunnites, des chiites, druzes, maronites). Hariri, sunnite, a même perdu son père alors lui-même 1er ministre dans un attentat (voiture piégée, en 2005).

Mais cette fois, la crise n’est pas plus libanaise que le kebab est turc… Pour beaucoup de politiques libanais, cette démission a été faite sous la contrainte des Saoudiens. En effet, les déclarations de Hariri, intransigeantes et agressives envers le Hezbollah et l’Iran, tranchent avec ses positions récentes. Derrière ce discours anti-chiite, ce sont les intérêts de Ryad qui sont défendus.

Alors regardons les choses de plus haut. Le Moyen-Orient est dominé par deux puissances pétrolières : l’Arabie Saoudite, sunnite. Et l’Iran, chiite.

L’Arabie a dominé ce bras de fer jusqu’en 2015. Les accords sur le nucléaire iranien (référence à l’infographie cFactuel sur l’accord) permettent à Téhéran de redevenir un interlocuteur reconnu - mais aussi un client et un fournisseur - dans la région.

L’Iran a également gagné en influence dans la région :

-Après l’invasion américaine de l’Irak (2003), les chiites proches de l’Iran prennent le pouvoir aux dépens des sunnites.

-En Syrie (2011), il soutient son allié Al-Assad et renforce l’axe Hezbollah-Syrie-Iran

-Au Yemen, il soutient les rebelles houtistes également chiites

Mais partout où l’Iran progresse, l’Arabie tente de bloquer son adversaire :

-En Irak, puis en Syrie, le royaume va financer des groupes armés sunnites radicaux.

-En 2015, le pays intervient directement au Yémen pour empêcher une victoire des Houthistes.

Aujourd’hui, le Liban qui est un pays partagé entre sunnites et chiites, comme l’Irak, la Syrie et le Yémen, est dans le viseur.

En manoeuvrant pour mettre Hariri hors-jeu, l’Arabie cherche à placer un 1er ministre moins complaisant avec les chiites du Hezbollah. Et par la même, à devancer l’Iran. Car les troupes du Hezbollah qui reviendront de Syrie aguerries et surarmées (par l’Iran) pourraient bien chercher à faire basculer le Liban du côté de l’Iran.

On connaissait l’affrontement entre Américains et Soviétiques qui a duré de la fin de la 2e guerre mondiale à la chute du mur de Berlin en 89. Aujourd’hui, on assiste à la guerre froide entre Saoudiens et Iraniens. L’enjeu ? La domination de toute la région. Le Liban sera-t-il le prochain théâtre de cet affrontement ?

Sources :

Le Monde, Liban : Saad Hariri ouvre la voie à une possible désescalade, 12 novembre 2017

Le Figaro, Iran-Arabie Saoudite : les dessous d’une guerre froide, 12 novembre 2017

Le Point, Liban : la démission d’Hariri, prélude d’une nouvelle guerre

Wikipédia, Yemen

Le Monde, Qu’est-ce qui oppose les sunnites et les chiites ? 8 janvier 2016

Réduire
Partager ce contenu via facebook Partager ce contenu via twitter Partager ce contenu sur google plus Partager ce contenu sur LinkedIn Épingler ce contenu Partager ce contenu par email
Ça vous a plu ? Envie d'accéder à tous nos contenus, sans limite ?
DEVENEZ PREMIUM !
TESTER UN MOIS GRATUITEMENT

Sur le même thème


Cette semaine sur cFactuel


Dans la catégorie "vidéos"


Vos réactions


PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 07/12/2017 à 08h48
Merci pour ces explications..ce sujet meilleure compréhension de ce conflit
PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 05/12/2017 à 19h42
Remarquable ! un résumé clair et précis merci pour cette synthèse qui permet de bien comprendre les enjeux.
PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 20/11/2017 à 00h18
Top merci !
PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 18/11/2017 à 00h17
Le son ne marche pas ?
PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 18/11/2017 à 12h12
Bonjour !
Le son est bien présent sur la vidéo. En revanche, à l'inverse d'autres applis, il ne fonctionne pas en mode silencieux. Bon weekend !