pixel facebook analytics
cFactuel, le média numérique qui rend l'actu claire et captivante
Fermer
Mot de passe oublié ?
Se connecter via Facebook
Pas encore de compte ? S'inscrire gratuitement
CONNEXION EN COURS
Afin de pouvoir vous connecter, vous devez au préalable confirmer votre adresse email en cliquant sur le lien présent dans l'email d'activation que nous vous avons envoyé suite à votre inscription.
Vous ne retrouvez pas cet email ? Cliquez ci-dessous pour le recevoir à nouveau. Et pensez à vérifier dans vos spams !
renvoyer l'email d'activation
Ajouter ce contenu à vos favoris
USA : Trump lance la guerre fiscale
5 Mai 2017
Voir la retranscription

USA : Trump lance la guerre fiscale

« La plus grande baisse d’impôt de l’Histoire ». Le 26 avril, Donald Trump a présenté un projet de réforme fiscale. Le chef de la Maison Blanche souhaite baisser massivement l’impôt sur les bénéfices des entreprises américaines.

Objectif : passer d’un taux de 35% d’impôt sur les sociétés – le plus élevé des pays développés – à un taux de 15% - un des plus bas. Une révolution.

Alors, que penser de cette annonce ?

Première chose : financer une telle baisse d’impôt est quasiment impossible. Le coût a été estimé à 2.300 milliards de dollars sur les 10 prochaines années.

Même si cette réforme augmente la croissance, elle ne sera pas suffisante pour combler ce « trou ». Il faudrait donc, soit augmenter les autres impôts – ce que Trump a promis de ne pas faire –, soit s’endetter plus – ce que les Républicains refusent.

Quoi qu’il en soit, et c’est la deuxième chose à retenir : les intentions de Trump sont claires. Il veut relocaliser les entreprises. Il suit sa ligne politique.

Je m’explique : pour fonctionner, l’Etat prélève des impôts. Il le fait sur les ménages, sur le patrimoine, sur les importations et … sur les entreprises. C’est l’IS ou impôt sur les sociétés. C’est valable dans la plupart des pays du monde.

Mais, si tous les pays taxent les entreprises, ils ne le font pas tous au même niveau. Le taux est donc de 35% aux Etats-Unis, 34,4% chez nous, 22% en Corée (du Sud), 20% au Royaume-Uni, 15,8% en Allemagne… Chaque pays le fixe à sa façon.

Plus il est élevé, plus l’Etat perçoit d’impôt, mais plus l’intérêt des entreprises à rester sur le territoire diminue. Et cela est encore plus marqué si le pays juste à côté prélève moitié moins… comme c’est le cas par exemple entre la France et l’Allemagne.

En clair, les Etats peuvent jouer sur l’Impôt sur les sociétés, comme sur les cotisations sociales et plus généralement le coût du travail, pour attirer les entreprises sur leur territoire et dynamiser leur économie.

Trump présente au final une carotte aux entreprises ; une carotte que tous les pays peuvent proposer. Par contre, il n’a pas hésité non plus à présenter un bâton, en menaçant d’imposer des droits de douane élevés sur certains produits.

Trump dit aux entreprises : « l’Etat mettra tout en œuvre pour réserver le marché américain aux entreprises installées aux USA. »

Ce que Trump ne dit pas en revanche, c’est que si le prix des produits chinois ou mexicains augmente, celui du made in USA ne baissera pas forcément. Au final, c’est bien le consommateur américain - qui devra payer plus cher - et l’Etat - qui va perdre des ressources - qui vont devoir supporter cette stratégie en faveur des entreprises.

Sources :

Le Monde, Donald Trump lance une ébauche de réforme fiscale sous le regard prudent du Congrès, 27 avril 2017

OCDE, les pays qui taxent le plus les entreprises, 2016

Service-public.fr, impôt sur les sociétés : entreprises concernées et taux d’imposition

Vie-publique.fr, Qu’est-ce que l’impôt sur les sociétés ? 12 avril 2016

Réduire
Partager ce contenu via facebook Partager ce contenu via twitter Partager ce contenu sur google plus Partager ce contenu sur LinkedIn Épingler ce contenu Partager ce contenu par email
Ça vous a plu ? Envie d'accéder à tous nos contenus, sans limite ?
DEVENEZ PREMIUM !
TESTER UN MOIS GRATUITEMENT

Sur le même thème


résultats du sondage
751 participants

La France doit-elle diminuer l'impôt sur les sociétés ?

Oui
53%
Non
25%
Je n'ai pas d'opinion
22%

Cette semaine sur cFactuel


Dans la catégorie "vidéos"


Vos réactions


PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 06/05/2017 à 03h23
Très clair merci !
PUBLIER LE COMMENTAIRE