pixel facebook analytics
cFactuel, le média numérique qui rend l'actu claire et captivante
Fermer
Mot de passe oublié ?
Se connecter via Facebook
Pas encore de compte ? S'inscrire gratuitement
CONNEXION EN COURS
Afin de pouvoir vous connecter, vous devez au préalable confirmer votre adresse email en cliquant sur le lien présent dans l'email d'activation que nous vous avons envoyé suite à votre inscription.
Vous ne retrouvez pas cet email ? Cliquez ci-dessous pour le recevoir à nouveau. Et pensez à vérifier dans vos spams !
renvoyer l'email d'activation
Ajouter ce contenu à vos favoris Commenter ce contenu
0
Participer au sondage lié à ce contenu
Partager ce contenu via facebook Partager ce contenu via twitter Partager ce contenu sur google plus Partager ce contenu sur LinkedIn Épingler ce contenu Partager ce contenu par email
Pourquoi nationaliser STX ?
2 Août 2017
Pourquoi nationaliser STX ? - Une infographie cFactuel Voir la retranscription

Nationalisation vs Privatisation

Vendredi 28 juillet, Bruno Le Maire a annoncé la nationalisation des chantiers navals STX de Saint-Nazaire au grand dam du repreneur italien Fincantieri. Alors que la tendance générale est plutôt à la dérégulation et donc la privatisation, quel intérêt peut avoir un État à nationaliser une entreprise ?

1.Round 1 1982 - 1986 // Nationalisation 1 - 0 Privatisation

> Contexte politique :

> Contexte économique :

◦Solde commercial à - 2% du PIB de 1980 à 1982

◦Le chômage continue d'augmenter : 5,1% à 6,6% de 1980 à 1982

Pour régler cette crise, François Mitterrand décide de nationaliser certaines entreprises

◦5 grands groupes industriels (Compagnie Général d'Électricité devenue Alcatel, Thomson Brandt, Saint-Gobain, Pechiney et Rhône-Poulenc)

◦39 banques (notamment CIC, BNP Paribas, LCL et Société Générale)

◦2 compagnies financières (Paribas et Suez)

L'échec : malgré cela l'économie continue de stagner sur cette période :

LSV : En 1983, l’État doit redresser ses comptes suite aux nationalisations de l'année précédente. François Mitterrand décide alors d'augmenter les impôts et les tarifs de l'énergie pour combler les dépenses de l'État, c'est ce qu'on appelle “le tournant de la rigueur”.

2.Round 2 : 1986 – début des années 2000 // Nationalisation 1 - 1 Privatisation

> Contexte politique :

Ampoule / PAPL : Les fonctions régaliennes de l’État sont celles qui sont réservés au souverain (au sens large), c’est-à-dire assurer la sécurité du peuple, battre la monnaie et faire justice. L’intervention dans l’économie n’en fait donc pas partie !

> Contexte économique : l'économie continue de s'enfoncer, malgré le “tournant de la rigueur” de 1983.

Le gouvernement Chirac va aller à contre-sens de la politique de François Mitterrand, et mettre en place des privatisations.

Résultat : 80 milliards d'euros dans les caisses de l'Etat, une partie servant à combler la dette publique. Mais ces privatisations vont avoir un impact mineur sur l'économie française.

3.Round 3 : Début des années 2000 à aujourd’hui // Nationalisations exceptionnelles

Avec la crise financière de 2008, les privatisations se sont brusquement arrêtées car l'État ne voulait pas vendre ses parts à bas coûts.

◦Éviter la désindustrialisation

◦Garder certains savoir-faire français

Exemple : STX est le seul à savoir fabriquer de grandes coques nécessaires à la flotte militaire. Or en cédant la majeure partie du capital de l'entreprise à Fincantieri, le risque est de voir cette compétence reprise par l'Italie.

Est-ce que ça marche ? Oui, mais tout dépend de la gestion de l'entreprise une fois que l'État a pu négocier ou réinvestir dedans.

Exemple : Avec la crise de 2008, les ventes de PSA n'ont cessé de chuter jusqu'à arriver au point de non-retour en 2012 avec une perte de plus de 5Md€. Pour éviter le dépôt de bilan, l'État réinjecte 750M€ dans le capital de PSA. Aujourd'hui, PSA c'est plus de 2Md€ de bénéfices.

Bien que de manière générale la tendance reste à la dérégulation, elle connaît un ralentissement depuis les années 2000. Les nationalisations sont aujourd'hui utilisées partiellement ou temporairement de manière stratégique.

Sources :

Le Parisien, Les krachs de 1973 et 1979, 12/08/2005

Lefigaro.fr, STX : Paris va proposer à Rome d'élargir la coopération aux navires militaires, 30/07/17

Lefigaro.fr, STX : dix années mouvementées pour le dernier grand chantier naval français, 27/07/17

L'Humanité.fr, Pourquoi les espoirs nés à la suite des nationalisations de 1981 ont été déçus, 06/12/12

L'Express / L'expansion, Les tops et les flops économiques de Mitterrand, 07/01/2011

Lefigaro.fr, 30 ans de chômage de masse en France... Pourquoi ?, 27/01/2016

Ouest-France, Privatisations. La grande vague des années 80-90, 27/09/2013

France info, Privatisations : quel Premier ministre est le plus gros vendeur ?,12/10/14

Le Monde,1983 : la gauche prend le tournant de la rigueur, 25/03/2013

Le Monde, STX : la nationalisation, une arme utilisée par la droite et par la gauche, 27/07/2017

Le Journal du Dimanche, Comment PSA peut-il sortir de la crise? , 14/02/2013

Le Monde, L'Etat a-t-il raison de s'engager dans le capital de PSA ?; 17/02/2014

Le Figaro,PSA: bénéfice net quasi doublé en 2016 ,23/02/2017

Francetv education, Années 1980 : le libéralisme de Reagan et Thatcher, 05/11/2010

Francetv education, Années 1980 : l'âge d'or du libéralisme, 05/11/2010

INA, les nationalisations de 1982 et leurs antécédents

Banque mondiale : Croissance du PIB annuel

La documentation française : L’évolution du chômage en France au cours des 40 dernières années

Insee, Avant et après les chocs pétroliers : l’économie française de 1949 à 2012

Previews :

Illustration de contexte

Titre : pourquoi nationaliser STX ?

POST RS :

Texte au-dessus : Bien moins cher que Neymar au PSG, les chantiers navals STX transférés à l’État pour 80 M€ !

Visuel :

STX : au cœur d’un match serré opposant nationalisation et privatisation depuis 1982

Nationalisation 1 – 1 Privatisation

1982-86 : Nationalisation :

-Alcatel

-Thomson

-Saint-Gobain

-CIC, BNP, LCL, SoGé

-Suez

1986-2004 : Privatisation de :

-Alcatel

-Thomson

-Saint-Gobain

-CIC, BNP, LCL, SoGé

-Suez

-Total

-France Télécom

Notifications Push :

-Nationalisation de STX : quel intérêt pour l’État ?

-Moins cher que Neymar ! STX transféré à l’État pour 80M€

Twitter :

-Nationalisation de STX : quel intérêt pour l’État ?

-Moins cher que Neymar ! STX transféré à l’État pour 80M€

-Nationalisation de STX : quand l’État se fait capitaine d’industrie

Réduire
Ça vous a plu ? Envie d'accéder à tous nos contenus, sans limite ?
DEVENEZ PREMIUM !
TESTER UN MOIS GRATUITEMENT

Sur le même thème


résultats du sondage
194 participants

Souhaiteriez-vous que les chantiers navals STX demeurent sous contrôle total de l'État ?

Oui
48%
Non
23%
Je n'ai pas d'opinion
29%

Cette semaine sur cFactuel


Dans la catégorie "Économie"


Vos réactions


PUBLIER LE COMMENTAIRE