pixel facebook analytics
cFactuel, le média numérique qui rend l'actu claire et captivante
Fermer
Mot de passe oublié ?
Se connecter via Facebook
Pas encore de compte ? S'inscrire gratuitement
CONNEXION EN COURS
Afin de pouvoir vous connecter, vous devez au préalable confirmer votre adresse email en cliquant sur le lien présent dans l'email d'activation que nous vous avons envoyé suite à votre inscription.
Vous ne retrouvez pas cet email ? Cliquez ci-dessous pour le recevoir à nouveau. Et pensez à vérifier dans vos spams !
renvoyer l'email d'activation
Ajouter ce contenu à vos favoris Commenter ce contenu
4
Partager ce contenu via facebook Partager ce contenu via twitter Partager ce contenu sur google plus Partager ce contenu sur LinkedIn Épingler ce contenu Partager ce contenu par email
La Sécu, ce casse-tête financier
13 Juillet 2017
La Sécu, ce casse-tête financier - Une infographie cFactuel Voir la retranscription

Dans son discours de politique générale, le Premier Ministre Edouard Philippe a annoncé vouloir ramener la Sécurité sociale à l'équilibre d'ici 2020. Une tâche qui sera plus difficile que prévue, car la Commission des Comptes a révisé ses prévisions sur le « trou de la sécu » passant de 4,2 à 5,5 Md€.

Petit retour sur ce qu'est la Sécurité Sociale et son fonctionnement.


Bloc 1 : Son organisation

Créée en 1945, la Sécurité sociale permet de protéger les individus des risques sociaux.

Le régime général concerne uniquement les salariés du privé.

89% : c'est la part de la population concernée par le régime général


Pour aller plus loin :

Chaque corps de métiers dispose d'un régime différent. Que vous soyez salariés ou exploitants agricoles, indépendants, fonctionnaires, étudiants ou militaires, vous aurez votre propre régime social.

Le régime général est divisé en 4 branches :

ex : Si Julie est malade et qu'il va chez le médecin, la Sécurité sociale prendra en charge 70% du coût de la consultation.

Ex : Si Michel se blesse au travail, la Sécurité sociale lui versera des indemnités durant la période où elle ne pourra pas travailler.

Ex : Si Séverine et Thomas ont deux enfants de moins de 20 ans et gagnent moins de 67 000€ par an, ils disposeront de 130€ d'allocations familiales par mois.

Ex : Lorsqu'Albert partira à la retraite, la Sécurité Sociale se chargera de lui verser une pension par rapport à ce qu'il aura cotisé durant sa vie professionnelle.


Le saviez-vous ?

Le Fonds de solidarité vieillesse (FSV) a pour objectif d’aider financièrement les personnes ayant une faible pension de retraite, soit parce qu’elles ont connu des périodes de chômage, soit parce qu’elles ont dû interrompre leur carrière.


Bloc 2 : Son fonctionnement

« La Sécurité sociale »

ATTENTION : Les chiffres utilisés sont les prévisions de la Commission des Compte de la Sécurité Sociale pour 2017.

Les recettes de la Sécu :

- 5 Md€ proviennent d’autres ressources diverses (soit 1% des recettes)

TOTAL : 375,5 Md€

Les dépenses de la Sécu :

TOTAL : 381 Md€

Bilan de la Sécu :

375,5 Md€ - 381Md€ = - 5,5 Md€

Le déficit global de la Sécurité Sociale prévu pour 2017 est donc 5,5 Md€.


Bloc 3 : Ses comptes

Si le déficit est plus élevé c'est parce que le régime général aura un coût plus important que prévu :


Comparaison des bénéfices des différentes branches

Si la valeur est négative, il s’agit d’un déficit


Estimation initiale pour 2017

Révision du 06/07/2017

Maladie

-2,6

-4,1

AT-MP

0,7

0,9

Retraite

0

1,1

Famille

1,6

0,5

Régime Général

-0,4

-1,6

FSV

-3,8

-4

Régime Général + FSV

-4,2

-5,5


On voit donc que ce sont surtout l'Assurance maladie et le FSV qui pèsent sur le déficit. Mais s’il se creuse c'est surtout à cause de recettes moins élevées que prévues…

Ouverture :

Quand vous entendez parler du « trou de la Sécu », c’est bien le déficit cité plus haut dont il s’agit. Il sera donc a priori de 5,5Md€ pour 2017.

Le trou de la Sécu peut s’expliquer par des dépenses supérieures aux recettes. Pourquoi ? Eh bien notamment parce que l’écart se creuse entre le nombre de bénéficiaires et le nombre de cotisants. Par exemple, la population vieillit et il y a donc plus de pensions de retraites à prendre en charge ; le chômage est élevé donc il y a plus d’allocations à payer mais moins de salariés qui cotisent…


Sources :

Réduire
Ça vous a plu ? Envie d'accéder à tous nos contenus, sans limite ?
DEVENEZ PREMIUM !
TESTER UN MOIS GRATUITEMENT

Sur le même thème


Cette semaine sur cFactuel


Dans la catégorie "Économie"


Vos réactions


PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 03/08/2017 à 17h27
il serait intéressant de voir les dépenses de l'assurance maladie, quels destinataires pour quels montants ? on rembourse le malade mais qui a t'il payé ?
entre le docteur généraliste ou spécialiste, l’hôpital (donc l'état?), le médicament (donc le labo), et ceux à qui je n'ai pas pensé, le flou règne dans mon esprit...

je reste convaincu qu'avec un producteur de génériques public, on dégonflerait cette bulle.
PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 14/07/2017 à 10h31
5.5 milliards sur 380 ça fait un dérapage de moins de 1.5%... Meme s'il y a de gros progrès à faire pour reduire des coûts évitables, ca fait relativiser sur la "mauvaise gestion".
PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 13/07/2017 à 22h41
Le trou de la secu est la car voulu. Chaque annee les differents rapports accable la mauvaise gestion de la secu : definition des medicaments remboursé completement incoherentes, vente par boite et non a lunite, peu de generite et derriere on rajoute 11 vaccins obligatoire ! A qui profite le crime chercher. Fillon lavait avoué il voulait privatiser la secu pour placer son ami durecteur de Axa.
Et il ne faut pas oublié que derriere on supprime le RSI donc tout les independants vont sajouté au trou.
PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 13/07/2017 à 08h35
Très clair, je trouve qu'il aurait cependant pu être intéressant de mentionner la fraude aux cotisations patronales qui pèsent énormément dans ce trou de la sécu.
Bonne journée à vous,
Continuez comme ça !
PUBLIER LE COMMENTAIRE