pixel facebook analytics
cFactuel, le média numérique qui rend l'actu claire et captivante
Fermer
Mot de passe oublié ?
Se connecter via Facebook
Pas encore de compte ? S'inscrire gratuitement
CONNEXION EN COURS
Afin de pouvoir vous connecter, vous devez au préalable confirmer votre adresse email en cliquant sur le lien présent dans l'email d'activation que nous vous avons envoyé suite à votre inscription.
Vous ne retrouvez pas cet email ? Cliquez ci-dessous pour le recevoir à nouveau. Et pensez à vérifier dans vos spams !
renvoyer l'email d'activation
Ajouter ce contenu à vos favoris Commenter ce contenu
0
Partager ce contenu via facebook Partager ce contenu via twitter Partager ce contenu sur google plus Partager ce contenu sur LinkedIn Épingler ce contenu Partager ce contenu par email
Qui sont les migrants climatiques ?
30 Août 2017
Qui sont les migrants climatiques ? - Une infographie cFactuel Voir la retranscription

Qui sont les migrants climatiques ?

Contexte : L'ouragan Harvey est le plus fort que les États-Unis ait connu depuis Katrina. Pour y faire face, des centres d'évacuation pouvant accueillir plus de 30 000 personnes ont notamment été mis en place.

Ceci n'est pas sans rappeler les millions de personnes qui migrent chaque année à cause des phénomènes climatiques. Des migrants qui, avec la hausse des températures, deviendront de plus en plus nombreux.


  1. Qu'est-ce qu’un migrant climatique ?

Aujourd'hui seul le statut de réfugié politique est reconnu par la Convention de Genève. Bien qu'il existe une définition, les migrants environnementaux ne disposent pas d'un statut propre.

Rien que le débat sémantique entre « migrant » ou « réfugié » climatique pose problème.

- Et c’est un débat important : le terme « réfugié » est associé à un déplacement contraint alors que celui de « migrant » est lié, dans l’esprit des gens, à un choix volontaire.


PAPL : La Convention de Genève signé en 1951 définit le statut de réfugiés et les modalités selon lesquelles un État doit accorder le statut de réfugié aux personnes qui en font la demande.

Le « réfugié climatique » n’existant pas juridiquement, c’est le terme de « migrant » qui est fréquemment utilisé.

Le réchauffement climatique provoquera une montée des eaux, des sécheresses et des catastrophes naturelles plus fréquentes... et forcera donc de plus en plus de populations à se déplacer pour survivre.

Ampoule : Les migrants climatiques sont susceptibles de rentrer chez eux une fois le phénomène dissipé (ex : Ouragan, inondations…)


  1. Les conséquences du réchauffement climatique
    1. Fontes des glaces et montée des eaux
    1. Sécheresse
    1. Phénomènes météorologiques

Ces zones sont déjà la cible de tempêtes, inondations ou glissements de terrain, mais la hausse de la température rendra ces phénomènes plus fréquents, plus violents et présents dans de plus en plus de régions du monde.

En plus des dommages matériels, ces phénomènes pourraient également provoquer des bouleversements sur le plan politique.

Ex : Les différentes sécheresses en Syrie et l'effondrement du système agricole ont été un des facteurs du mécontentement des Syriens qui déboucha sur le conflit actuel.


PAPL : Avant que l'on ne reconnaissent les conséquences du réchauffement climatique sur les migrations, celles liées aux phénomènes géophysiques existaient déjà. Chaque année des cultures sont ruinées et des maisons détruites à cause d'un séisme, d'une éruption volcanique ou d'un tsunami, obligeant les habitants à quitter leur foyer.


  1. Comment se préparent les pays ?

Au niveau international

Les pays se regroupent pour tenter de lutter contre le réchauffement climatique

Accords de Paris

Au niveau local

Chaque pays vulnérable met en place des solutions sur son propre territoire.

Fonds vert pour le climat : Fonds soutenu par les pays les plus avancés pour financer les projets des pays les plus vulnérables au changement climatique afin d'en combattre les effets. Ils sont une cinquantaine de pays à en bénéficier.

Exemple de projet : Renforcer la résilience des petits exploitants à la variabilité climatique et aux évènements extrêmes à travers une meilleure gestion des eaux.

Réduire
Ça vous a plu ? Envie d'accéder à tous nos contenus, sans limite ?
DEVENEZ PREMIUM !
TESTER UN MOIS GRATUITEMENT

Sur le même thème


Cette semaine sur cFactuel


Dans la catégorie "Planète"


Vos réactions


PUBLIER LE COMMENTAIRE