pixel facebook analytics
cFactuel, le média numérique qui rend l'actu claire et captivante
Fermer
Mot de passe oublié ?
Se connecter via Facebook
Pas encore de compte ? S'inscrire gratuitement
CONNEXION EN COURS
Afin de pouvoir vous connecter, vous devez au préalable confirmer votre adresse email en cliquant sur le lien présent dans l'email d'activation que nous vous avons envoyé suite à votre inscription.
Vous ne retrouvez pas cet email ? Cliquez ci-dessous pour le recevoir à nouveau. Et pensez à vérifier dans vos spams !
renvoyer l'email d'activation
Ajouter ce contenu à vos favoris Commenter ce contenu
2
Participer au sondage lié à ce contenu
Partager ce contenu via facebook Partager ce contenu via twitter Partager ce contenu sur google plus Partager ce contenu sur LinkedIn Épingler ce contenu Partager ce contenu par email
Présidentielle 2017 : le budget
20 Avril 2017
Présidentielle 2017 : le budget - Une infographie cFactuel Voir la retranscription

PREZ 2017 : le budget

Les trajectoires budgétaires des candidats diffèrent et dépendent de leur volonté de diminuer ou d’augmenter le budget de l’Etat.

Note de la rédaction :

Voici une analyse de l'impact budgétaire des programmes des candidats à la présidentielle.

Les candidats qui y figurent sont ceux ayant proposé un chiffrage global de leur projet : François Fillon, Marine Le Pen, Benoît Hamon, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, ainsi que Nicolas Dupont-Aignan et Jean Lassalle.

Pour apporter un éclairage supplémentaire, nous avons également choisi d'utiliser les données d'une étude sur le chiffrage des programmes publiée par l'institut Montaigne, think tank indépendant, considéré comme libéral.

Ainsi, pour chaque candidat, sont donnés : la prévision de croissance, de nouvelles dépenses et d’économies et au total la variation du budget. Les chiffres annoncés par le candidat et par l’institut Montaigne sont donnés dès qu’ils sont disponibles.

La prévision de croissance est une donnée clé car elle impacte fortement les rentrées fiscales de l’état (plus elle est forte, plus le budget de l’état est élevé).

Les candidats qui proposent une réduction du budget de l'état

« Pour ces candidats, la réduction du budget vise à assainir les finances publiques pour, notamment, réduire la fiscalité. »

François Fillon – Une volonté pour la France

Croissance : +1,8% en 2022

Budget de l’Etat : -88 Md€ sur 5 ans (institut Montaigne : -55 Md€)

Economies :

-100 Md€ sur 5 ans (Institut Montaigne : -67 Md€)

Nouvelles dépenses :

+12 Md€ sur 5 ans (Institut Montaigne : +12 Md€)

Emmanuel Macron – La France doit être une chance pour tous

Croissance : +1,74 % en 2022

Budget de l’Etat : -19,5 Md€ sur 5 ans (institut Montaigne)

Economies :

-60 Md€ sur 5 ans (Institut Montaigne : -35,5 Md€)

Nouvelles dépenses :

+16 Md€ (institut Montaigne)

Les candidats qui souhaitent augmenter le budget de l’Etat

« Pour ces candidats, la dépense publique, principalement financée par la dette et la hausse des impôts, est perçue comme un moyen favorisant la croissance et l’augmentation des recettes fiscales. »

Marine Le Pen – Au nom du peuple

Croissance : +2,5% en 2022.

Budget de l’Etat : +100 Md€ sur 5 ans (institut Montaigne)

Economies :

-60 Md€ (Institut Montaigne : -1,6 Md€)

Nouvelles dépenses :

+102 Md€ (institut Montaigne)

Le saviez-vous ?

Nicolas Dupont-Aignan prévoit une hausse des dépenses en ce qui concerne la recherche et l'écologie (10 Md€), la défense (passage à 2% du PIB) et l'allégement des charges pour les entreprises (20 Md€).

Les principales économies seront faites via la lutte contre la fraude fiscale et la récupération de l'excédent versé chaque année à l'UE (8 Md€).

Jean-Luc Mélenchon – La force du peuple

Croissance : +2 % en 2022

Budget de l’Etat : + 160 Md€ sur 5 ans (institut Montaigne : +200 Md€)

Économies :

-13 Md€ (institut Montaigne : -8 Md€)

Nouvelles dépenses :

+173 Md€ (institut Montaigne : +208 Md€)

Pour aller plus loin :

Le pacte de responsabilité et solidarité a été établi en 2013 et vise à rendre les entreprises plus compétitives par des allégements de charges patronales, pour les inciter à embaucher et investir.

Benoît Hamon – Faire battre le cœur de la France

Croissance : +1,6 % en 2022

Budget de l’Etat : + 102 Md€ sur 5 ans (institut Montaigne)

Economies :

-2,4 Md€ (institut Montaigne)

Nouvelles dépenses :

+71 Md€ (104 Md€ selon l’institut Montaigne)

Pour aller plus loin :

Jean Lassalle prévoit 44 Md€ de dépenses par an permettant de financer le rétablissement du service civique ou militaire, le renforcement des effectifs policiers, et de santé.

Il prévoit une économie de 30 Md€ sur les fournisseurs de l’État et des services publics.

Sources :

Site de campagne de Fillon

Site de campagne de Le Pen

Site de campagne de Hamon

Site de campagne de Mélenchon

Site de campagne de Macron

Site de campagne de Dupont-Aignan

Site de campagne de Jean Lassalle


Le Monde, Croissance : les positions des principaux candidats à la présidentielle, 25/03/2017

Vie publique, Pacte de solidarité et responsabilité 07/08/2014

L'express, 273 milliards de dépenses: Mélenchon dévoile les chiffres de son programme économique, 19/02/2017

20 minutes, Présidentielle: Hamon prévoit d'augmenter les dépenses publiques de 71 milliards d'euros, 17/03.2017

Touteleurope.eu, La France et le budget européen

Institut Montaigne,présidentielles, chiffres clés

Les Echos, Présidentielle : les dérives budgétaires des programmes passées au crible, 07/04/2017



Réduire
Ça vous a plu ? Envie de soutenir le développement d'un média indépendant ?
DEVENEZ PREMIUM !
TESTER UN MOIS GRATUITEMENT

Sur le même thème


résultats du sondage
659 participants

Le chiffrage du programme est-il déterminant dans le choix de votre candidat en vue de l'élection ?

Oui
54%
Non
37%
Je ne sais pas encore (il va falloir se dépêcher)
9%

Cette semaine sur cFactuel


Dans la catégorie "Prez2017"


Vos réactions


PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 22/04/2017 à 10h33
Je ne sais pas si votre analyse est complète. Dans le cas de Mélenchon, pourrait-on inclure l'impact des 14 tranches d'impôt, de l'imposition des expatriés ou là fiscalité des entreprises ?
PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 20/04/2017 à 21h38
Super sujet. Felicitation. Merci d avoir dit que l institut Montaigne est liberal car on voit clairement qu il assassine dans ses chiffres les protectionnistes. Vous avez le meritent quon puisse y voir plus claire.
PUBLIER LE COMMENTAIRE