pixel facebook analytics
Afin de vous faire découvrir les avantages de notre abonnement premium, nous vous donnons gratuitement accès à 5 contenus d’archive.  En savoir plus

il vous reste encore 4 contenus gratuits
OK
Mot de passe oublié ?
Se connecter via Facebook
Pas encore de compte ? S'inscrire gratuitement
CONNEXION EN COURS
Afin de pouvoir vous connecter, vous devez au préalable confirmer votre adresse email en cliquant sur le lien présent dans l'email d'activation que nous vous avons envoyé suite à votre inscription.
Vous ne retrouvez pas cet email ? Cliquez ci-dessous pour le recevoir à nouveau. Et pensez à vérifier dans vos spams !
renvoyer l'email d'activation
Commentez ce sujet !
partagez ce contenu via facebook ! partagez ce contenu via twitter ! partagez ce sujet sur google plus ! épinglez ce sujet ! partagez ce sujet par email !
Roumanie : le pays en ébullition - Une infographie cFactuel Voir la retranscription

Roumanie : un pays en ébullition


Bloc 1 : Contexte


Depuis le 31 janvier 2017

La Roumanie connaît une vague de protestations contre l'adoption d'un projet de loi.


Guvern fara corupti (un gouvernement sans corruption)


Ces manifestations sont les plus importantes depuis la révolution de 1989, qui avait entraîné la chute du régime dictatorial de Ceausescu.


Un peu de géographie


- Et c’est quoi le régime en Roumanie ?

- C’est une République, avec comme en France, un Président et un Premier ministre. Actuellement, une cohabitation est en cours.


Président : Klaus Iohannis, libéral

Premier ministre : Sorin Grindeanu, social-démocrate


Bloc 2 : L’objet des contestations


18 janvier 2017 : Le président bloque les initiatives du gouvernement, qui prévoient d'amnistier des hommes politiques condamnés pour corruption.


31 janvier 2017 : Le gouvernement adopte un décret d'urgence, sans consulter le Parlement, pour alléger la législation anti-corruption.

Le décret prévoit la dépénalisation de plusieurs infractions et rend l'abus de pouvoir passible de prison seulement si le préjudice dépasse 44.000€.


- Ce décret est d’autant plus contesté qu’il permettrait au président du Parti social-démocrate, Liviu Dragnea, en plein procès, d'échapper à des accusations portant sur des emplois fictifs.


Le gouvernement a également soumis au Parlement un projet de grâce :


Le saviez-vous ?

En 2015, la Commission européenne mettait pourtant en garde dans un rapport sur la Roumanie contre toute loi qui aurait pour effet de “blanchir des individus condamnés pour délits de corruption”.


1er février 2017 : 200.000 personnes manifestent dans l'ensemble du pays.


6 février 2017 : Face aux manifestations, le gouvernement abroge le décret.


8 février 2017 : La motion de censure déposée par l'opposition au Parlement, dominé par les sociaux-démocrates, est rejetée.

Les opposants, après avoir obtenu l'abrogation du texte, continue de manifester pour la démission du gouvernement.


Bloc 3 : Le fléau de la corruption


Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne : "La lutte contre la corruption a besoin d'être soutenue, pas défaite", le 1er février 2017, en réaction aux événements en Roumanie.


Le saviez-vous ?

D’après un classement sur 168 pays, la Roumanie est le 3e pays le plus corrompu de l'Union Européenne (58e sur 168), après la Bulgarie et l’Italie.


- Mais, du coup, qu’ont-ils fait pour combattre la corruption ?

- Notamment en vue de son intégration dans l’UE, la Roumanie a mené plusieurs actions.



En 2015 :

Un Premier ministre, cinq ministres, vingt-et-un parlementaires, 97 maires, 15 présidents ou vice-présidents de conseils départementaux, 32 directeurs de compagnies publiques



Sources :


France 24, En Roumanie, un douzième jour de manifestations

Les Echos, Roumanie : la rue en colère contre un décret encourageant la corruption

Les Echos, Pourquoi la Roumanie est secouée par des manifestations géantes

Challenges, Quatrième jour de mobilisation en Roumanie contre le gouvernement

La Voix du Nord, Roumanie manifestations géantes contre le gouvernement roumain

Europe 1, Cinq questions sur la crise qui secoue la Roumanie

Le Monde, La Roumanie s'élève contre les manœuvres gouvernementales

Le Monde, Roumanie : 500.000 personnes manifestent malgré le recul du gouvernement

Le Monde, Echec d’une motion de censure contre le gouvernement roumain

Le Monde, En Roumanie, la lutte anticorruption a fait naître une société civile

Le Monde, La Roumanie descend dans la rue contre le gouvernement

Direct matin, Les pays les plus corrompus au monde

Banque Mondiale, données Roumanie

Euronews, Roumanie : le président contrecarre de justesse les plans du gouvernement

Réduire

Sur le même thème


Premium
1989 : une révolution sanglante en Roumanie
infographie - 16 / 02 / 2017

L'année 1989 met un terme au bloc soviétique. En Roumanie, le régime communiste de Ceausescu tombe suite aux révoltes populaires. Un point sur cette révolution brutale.

Cette semaine sur cFactuel


Dans la catégorie "International"


Vos réactions


PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 18/02/2017 à 12h29
excellente analyse
PUBLIER LE COMMENTAIRE