pixel facebook analytics
cFactuel, le média numérique qui rend l'actu claire et captivante
Fermer
Mot de passe oublié ?
Se connecter via Facebook
Pas encore de compte ? S'inscrire gratuitement
CONNEXION EN COURS
Afin de pouvoir vous connecter, vous devez au préalable confirmer votre adresse email en cliquant sur le lien présent dans l'email d'activation que nous vous avons envoyé suite à votre inscription.
Vous ne retrouvez pas cet email ? Cliquez ci-dessous pour le recevoir à nouveau. Et pensez à vérifier dans vos spams !
renvoyer l'email d'activation
Ajouter ce contenu à vos favoris Commenter ce contenu
2
Participer au sondage lié à ce contenu
Partager ce contenu via facebook Partager ce contenu via twitter Partager ce contenu sur google plus Partager ce contenu sur LinkedIn Épingler ce contenu Partager ce contenu par email
Les insectes : bientôt dans nos assiettes ?
23 Août 2017
Les insectes : bientôt dans nos assiettes ? - Une infographie cFactuel Voir la retranscription

Les insectes : bientôt dans nos assiettes?

Contexte : Depuis le 21 août 2017, il est possible de trouver des insectes dans les supermarchés suisses. Grillons, sauterelles ou de vers de farine seront proposés aux consommateurs. Riches en protéines, les insectes seront-ils les aliments de demain ?

  1. État des lieux aujourd'hui

=> C'est donc en Asie, en Afrique et en Amérique latine que les insectes sont le plus consommés dans le monde.

LSV : Le fait de manger des insectes porte un nom c'est l' « entomophagie ». Cette pratique est loin d'être nouvelle car depuis des millénaires, des hommes dans le monde entier consomment traditionnellement des insectes. A l'époque de la Grèce Antique, Aristote disait déjà que « les cigales constituaient un plat de luxe ».


  1. Les enjeux

« En 2030 nous serons presque 9 milliards d'êtres humains sur Terre. Pour parvenir à nourrir chacun d'entre nous, l'une des solutions proposées est la consommation d'insectes. »

  1. Un opérateur souhaitant commercialiser des insectes dépose un dossier aux autorités compétentes
  2. Le dossier soit examiné, notamment par l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA).
  3. En fonction de sa décision, celles de la Commission Européenne et des pays de l'UE, il sera autorisé ou non de commercialiser l'aliment en question.

En France, seules les restaurants spécialisés et les fermes d'élevages homologuées sont autorisés à vendre des insectes comestibles.

Même si le frein juridique est levé un jour, il restera encore à convaincre les Français de manger des insectes !


  1. Comment bouleverser les habitudes alimentaires ?

Aujourd'hui le principal problème reste la barrière psychologique : l'idée même de manger des insectes dégoûte car ils sont généralement associés à la maladie voire à la mort.

→ Solution proposée : les présenter sous forme de farine à intégrer dans les plats ou les sauces.

C'est le choix qu'a fait la start-up Suisse Essento de commercialiser des burgers et boulettes de vers de farine distribués par l'enseigne de supermarché Coop.

Alors qu'en 2013 le quinoa a connu un boom, si la commercialisation des insectes est autorisée en Europe, les grillons à l'apéro viendront peut-être plus vite qu'on ne le pense !

Sarafina Spautz

Réduire
Ça vous a plu ? Envie d'accéder à tous nos contenus, sans limite ?
DEVENEZ PREMIUM !
TESTER UN MOIS GRATUITEMENT
résultats du sondage
301 participants

Seriez-vous prêt à déguster un burger à la sauterelle, comme ceux commercialisés en Suisse ?

Oui
49%
Non
46%
Je n'ai pas d'opinion
5%

Cette semaine sur cFactuel


Dans la catégorie "Société"


Vos réactions


PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 23/08/2017 à 11h45
Sinon, on peut aussi laisser les animaux tranquilles (quelque soit leur espèce) et se tourner exclusivement vers une (très riche) alimentation végétale.
PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 23/08/2017 à 09h00
Avant on etait remboursé quand il y avait un cafard dans l assiette. Maintenant on paie pour l avoir ;-)
PUBLIER LE COMMENTAIRE