pixel facebook analytics
cFactuel vit ses derniers instants... Le 1000è sujet sera publié le 2 février, et sera le dernier :( Merci à tous de nous avoir suivis !
Mot de passe oublié ?
Se connecter via Facebook
Pas encore de compte ? S'inscrire gratuitement
CONNEXION EN COURS
Afin de pouvoir vous connecter, vous devez au préalable confirmer votre adresse email en cliquant sur le lien présent dans l'email d'activation que nous vous avons envoyé suite à votre inscription.
Vous ne retrouvez pas cet email ? Cliquez ci-dessous pour le recevoir à nouveau. Et pensez à vérifier dans vos spams !
renvoyer l'email d'activation
Ajouter ce contenu à vos favoris Commenter ce contenu
2
Partager ce contenu via facebook Partager ce contenu via twitter Partager ce contenu sur google plus Partager ce contenu sur LinkedIn Épingler ce contenu Partager ce contenu par email
Les JO c’est pas que de l’Athlé et du ski !
30 Janvier 2018
Les JO c’est pas que de l’Athlé et du ski ! - Une infographie cFactuel Voir la retranscription

Les JO c’est pas que de l’Athlé et du ski

Les 23es Jeux Olympiques d'hiver seront officiellement ouverts le vendredi 9 février à Pyeongchang, en Corée du Sud. Mais dès le jeudi 8 des épreuves auront commencé. Vous trouvez cela bizarre ? Si ce n’était que ça…

B1/ Petit rappel historique WTF

“Depuis les 1res olympiades, en 1896, de nombreuses épreuves ont existé et disparu. Été comme hiver, certaines nous laissent aujourd’hui… songeur.”

En 1900 : Le tir au pigeon

Pas de ball-trap à l’époque. 300 volatiles ont été abattus pour l’amour du sport

En 1912 : Le duel

Aucune victime lors de l’épreuve… les organisateurs avaient préféré opposer des mannequins en redingote aux compétiteurs

En 1920 : les derniers de cordée

Il fallait être à Anvers, en Belgique, pour assister aux dernières épreuves olympiques de tir à la corde. C’est le Royaume-Uni qui remporte l’Or, devant les Pays-Bas et la Belgique.

En 1924 : Une épreuve guerrière

Pour la 1re édition hivernale des JO, à Chamonix, des athlètes se sont affrontés à l’épreuve de patrouille militaire.

Objectif : une course de 30 km en ski de fond par groupe de 4 et un tir de 18 balles sur cible. A cet ancêtre du biathlon, c’est les Suisses qui s’en sortent le mieux.

En 1948 : Une soupe sportive à Saint Moritz

Comment associer du cheval, des épées, des skis et des fusils ? En inventant le pentathlon d’hiver. Rassurez-vous aucun animal n’a été blessé pendant cette épreuve que l’on ne reverra plus aux JO.

B2/ Vous allez voir ce que vous allez voir

“Pour les profanes, les sports d’hiver ne se résument pas au ski et au patinage...loin de là”

A/ Ceux qu’on connait… ou presque

Le ski alpin : 5 épreuves (Super-G, Descente, slalom géant, slalom et combiné)

Qui vont de celle à l’écartement le plus grand entre les portes (Le super-G) à celle à l’écartement le plus court (le slalom).

La 5e épreuve s’appelle le combiné et associe les deux types d’épreuve (descente et slalom)

Le ski de fond : derrière ce sport une multitude d’épreuves

Un point commun : les skis (détachable à l’arrière)

4 disciplines : Biathlon, combiné nordique, Ski de fond et le saut à ski

17 épreuves homme et 12 épreuves femme

LSV : Le combiné nordique qui associe saut à ski et ski de fond et la seule discipline olympique à être exclusivement masculine.

Le hockey sur glace, le snowboard, le patinage artistique ou le bobsleigh sont des disciplines connues (même si les règles ne sont parfois pas très évidentes…)

B/ Ceux qu’on maîtrise moins

Le curling

380 licenciés en France en 2015

Le curling est au carrefour des échecs (pour la stratégie), du golf (pour l’adaptation à l’environnement) et de la pétanque (pour le terrain).

Le but du jeu : Deux équipes s’affrontent pour placer le plus de pierres de 20kg au centre d’une cible (appelée maison) située à 40 mètres de la zone de lancer. Petite note d’exotisme : les autres membres de chaque équipes peuvent balayer la piste devant la pierre pour lui permettre de glisser plus loin.

A ce petit jeu les meilleurs nations sont le Canada, la Suisse et les pays scandinaves

Le Skeleton

4 clubs proposent sa pratique en France (Grenoble, La Plagne, Albertville, Paris)

Le skeleton se pratique sur les mêmes pistes que le bobsleigh. il ressemble à une luge dans laquelle le pratiquant se place la tête la 1re.

Un skeleton peut atteindre la vitesse de 120 km/h et imposer jusqu’à 5g à son occupant (pour info, le décollage d’un Soyouz pour l’espace impose 4g aux astronautes)

La luge

C’est comme le skeleton sauf qu’on est sur le dos et la tête en arrière.

Mais surtout c’est moins classe de dire qu’on fait de la luge à haut niveau plutôt que du skeleton :)

Le short-track

500 licenciés en France en 2015

Le short-track une discipline où 2 à 8 patineurs s’affrontent dans une course de patin à glace.

La différence avec le patinage de vitesse ? Les patineurs glissent tous en même temps et l’anneau est plus court (110 m contre 400m)

Le slopestyle

Il peut être pratiqué aussi bien en ski qu'en snowboard. Le terme vient des mots anglais « slope » (« piste ») et « style » (« style ») : il s'agit d'effectuer des figures aussi acrobatiques que possible sur une piste de descente spécialement aménagée. Comme en skate-board, des modules (barres, rampes) sont également installés sur la piste.

=> C’est une des dernières disciplines admises au JO (Sotchi 2014)

SOURCES

Le Monde, Ces sports parfois étranges oubliés des Jeux olympiques, 12 juillet 2016

7sur7, Comprendre toutes les disciplines des JO d'hiver, 11 janvier 2018

La Revue, Le curling pour les nuls,21 mars 2007

La Croix, Le curling, un sport confidentiel qui essaie de briser la glace, 27 mars 2015

Francetvinfo, Ce qu'il faut savoir sur le skeleton, 27 novembre 2013

Fédération française des sports de glace

Réduire
Ça vous a plu ? Envie d'accéder à tous nos contenus, sans limite ?
DEVENEZ PREMIUM !
TESTER UN MOIS GRATUITEMENT

Dans la catégorie "Loisirs et connaissances"


Vos réactions


PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 30/01/2018 à 15h49
Je vais faire ma pénible jusqu'au bout ! Il me semble que lorsqu'on parle d'olympiade, il s'agit de la période de 4 ans située entre deux jeux olympiques et non des jeux eux même.
Voilà.... chipoteuse à souhait !
Merci encore pour tout et bon vent !
PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 30/01/2018 à 15h54
Bonjour Shoshana !

C'est exact ! Vous faites bien de nous le préciser : notre contenu s'améliore et en plus je me coucherai moins bête ! :)

Bonne journée !