pixel facebook analytics
cFactuel, le média numérique qui rend l'actu claire et captivante
Fermer
Mot de passe oublié ?
Se connecter via Facebook
Pas encore de compte ? S'inscrire gratuitement
CONNEXION EN COURS
Afin de pouvoir vous connecter, vous devez au préalable confirmer votre adresse email en cliquant sur le lien présent dans l'email d'activation que nous vous avons envoyé suite à votre inscription.
Vous ne retrouvez pas cet email ? Cliquez ci-dessous pour le recevoir à nouveau. Et pensez à vérifier dans vos spams !
renvoyer l'email d'activation
Ajouter ce contenu à vos favoris Commenter ce contenu
4
Partager ce contenu via facebook Partager ce contenu via twitter Partager ce contenu sur google plus Partager ce contenu sur LinkedIn Épingler ce contenu Partager ce contenu par email
Épargne salariale, ou comment partager les profits
31 Octobre 2017
Épargne salariale, ou comment partager les profits - Une infographie cFactuel Voir la retranscription

Epargne salariale, ou comment partager les profits

Lors de sa dernière interview télévisée, le président de la République a précisé qu’il voulait “réhabiliter l’idée gaulliste de l’intéressement et de la participation des salariés”.

Une réforme qui pourrait intégrer une grande loi sur l’entreprise au printemps 2018.

B1 : Participation, intéressement et plans d’épargne

De quoi parle-t-on ?

En France, il existe plusieurs façons de rémunérer un salarié :

Le saviez-vous ?

L’intéressement et la participation peuvent, au choix du salarié, lui être versés directement ou être déposés sur un plan d'épargne salariale.

> Un plan d’épargne salariale ? C’est comme un compte épargne, pour les salariés ?

> Non, c’est un compte bloqué peut fonctionner de deux façons.

Ampoule :

Les entreprises d’au moins 50 salariés ont l’obligation de mettre en place une participation pour leurs salariés.

En revanche, le versement de la participation n’est pas systématique. Une règle de calcul amène certaines entreprises en difficulté ou à faible rendement à ne rien verser.

B2 : Les chiffres de l’épargne salariale

Fin 2015, en France :

Ampoule : Le placement préféré des Français, l’assurance-vie, dépasse les 1500 Md€.

B3 : Des inégalités face à l’épargne salariale

“Le développement de l’épargne salariale est inégal : les salariés des grandes entreprises en profitent davantage que ceux des PME.”

88,3% des salariés concernés travaillent ainsi dans une entreprise de plus de 50 salariés.

=> La réforme voulue par le Président aurait pour objectif de réduire ces disparités et permettre une plus grande implication des salariés dans la réussite (ou l’échec) des entreprises.



Preview :

Post FB :

Alors qu’Emmanuel Macron souhaite les moderniser, retour sur les mécanismes qui permettent d’impliquer les salariés dans la réussite de l’entreprise.

Visuel FB :

L’épargne salariale

Intéressement, participation, PEE, Perco : Macron souhaite les “réhabiliter”. Que pèsent-ils aujourd’hui ?

Fin 2015, en France :

Notif :

[ECONOMIE] Intéressement, participation… Comment impliquer les salariés dans la réussite de l’entreprise ?

Post TT :

#interessement #participation #PEE #PERCO : quelle est la réalité des chiffres ?

#Macron souhaite les moderniser : retour sur les mécanismes de #rémunération des salariés. #interessement #participation

#Intéressement, #participation… Comment impliquer les #salariés dans la réussite de l’entreprise ?

Sources :

Les Echos, Intéressement, participation : le patronat traîne les pieds, 20 octobre 2017

France Inter, Participation, intéressement des salariés : vers une refondation de l'entreprise ? 21 octobre 2017

Le Figaro, Les chiffres clés de l’épargne salariale en France, 27 octobre 2017

Le Figaro, Le grand chantier de la participation lancé en 2018, 15 octobre 2017

Onisep, Emploi : quelles formes de rémunération ? 1er juin 2015

Service-public.fr, Epargne salariale, participation et intéressement

toutsurmesfinances.com, L’épargne salariale en 10 chiffres clés, 3 mai 2016

RegionsJob.com, Un salarié sur deux touche une participation, un intéressement ou une épargne salariale, 25 août 2015

Les Echos, Une loi pour faire grandir les entreprises, 25 octobre 2017

Dares, Participation, intéressement et épargne salariale, 20 septembre 2016

Réduire
Ça vous a plu ? Envie d'accéder à tous nos contenus, sans limite ?
DEVENEZ PREMIUM !
TESTER UN MOIS GRATUITEMENT

Cette semaine sur cFactuel


Dans la catégorie "Économie"


Vos réactions


PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 31/10/2017 à 07h46
Bonjour. L’article est très clair mais je teste sur ma fin car après avoir fait le constat j’aurais aimé avoir les débuts de propositions pour remédier à ces inégalités...
PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 31/10/2017 à 09h00
Bonjour Robin, La réforme en tant que telle n'est pas encore connue. Emmanuel Macron a pour l'instant uniquement annoncé vouloir faire évoluer ces dispositifs. Suspense !
Le 31/10/2017 à 07h43
Bonjour. Si la participation est obligatoire à partir de 50 salariés, pourquoi les taux ne sont-ils pas plus proches de 100% dans le graphique ? Parce que beaucoup de salariés des petites entreprises préfèrent systématiquement se faire verser les montants plutôt que de les épargner dans les dispositifs ? Ou peut-être que beaucoup de petites entreprises (de plus de 50 salariés) ne proposent pas ces dispositifs et versent directement ?...
PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 31/10/2017 à 09h18
Bonjour cgiraud,

Les salariés préférant un versement plutôt qu'une épargne sont comptabilisés dans le pourcentage (en fait il s'agit du pourcentage de salariés ayant un compte épargne ouvert, même si celui-ci n'est pas abondé).
Les principales raisons qui expliquent que le taux n'est pas à 100% sont les suivantes :
- Dans la définition légale du seuil d'effectifs, certains salariés ne sont pas pris en compte
- Les entreprises qui n'ont pas atteint leur 3ème exercice ne sont pas astreints à cette obligation.
- Les entreprises publiques n'ont pas l'obligation de mettre en place une participation.
- Certaines entreprises, de par leur statut juridique, en sont également exclues.

J'espère que c'est plus clair :)
Bonne journée !