pixel facebook analytics
cFactuel, le média numérique qui rend l'actu claire et captivante
Fermer
Mot de passe oublié ?
Se connecter via Facebook
Pas encore de compte ? S'inscrire gratuitement
CONNEXION EN COURS
Afin de pouvoir vous connecter, vous devez au préalable confirmer votre adresse email en cliquant sur le lien présent dans l'email d'activation que nous vous avons envoyé suite à votre inscription.
Vous ne retrouvez pas cet email ? Cliquez ci-dessous pour le recevoir à nouveau. Et pensez à vérifier dans vos spams !
renvoyer l'email d'activation
Ajouter ce contenu à vos favoris Commenter ce contenu
3
Partager ce contenu via facebook Partager ce contenu via twitter Partager ce contenu sur google plus Partager ce contenu sur LinkedIn Épingler ce contenu Partager ce contenu par email
Harcèlement scolaire : le fléau des cours de récré
9 Novembre 2017
Harcèlement scolaire : le fléau des cours de récré - Une infographie cFactuel Voir la retranscription

Harcèlement scolaire : le fléau des cours de récré

Aujourd’hui a lieu la Journée nationale “Non au harcèlement”.

Zoom sur le harcèlement scolaire, ce phénomèn!e qui ne se produit plus que dans les cours de récré, et sur les moyens de lutte qui existent.

B1/ Définition

Le harcèlement scolaire est une violence répétée (verbale, physique ou psychologique) qui prend naissance dans un établissement scolaire.

Ex : bousculades, insultes, humiliations, coups...

3 éléments doivent se retrouver pour qualifier une situation de harcèlement scolaire :

Pour le psychopédagogue Bruno Humbeeck, un aspect fondamental est celui de groupe : c’est un groupe qui décide d’exclure, violenter, humilier une personne.

Ce harcèlement trouve souvent son origine dans le rejet d’une différence physique (poids, couleur de peau, handicap…) ou sociale.

Cyberharcèlement

Le cyberharcèlement se pratique via un outil numérique (surtout les réseaux sociaux). Il est souvent l’extension d’un harcèlement qui a lieu à l’école et amplifie ce dernier en le rendant accessible à un plus grand nombre et sans limite géographique.

Ex : Propagation de rumeurs, divulgation d’informations ou d’images personnelles

B2/ Chiffres et conséquences

En France :

40% des victimes n’ont jamais parlé à aucun adulte de ce qu’ils ont subi (chiffre USA)

- À quel âge les harcèlements sont-ils le plus fréquent ?

Écoles : 12% des élèves

Collège : 10% des élèves

Lycée : 3,4% des élèves

Pour les victimes, les conséquences peuvent être d’ordre :

=> 20 à 25% de l’absentéisme chronique au collège et au lycée vient de la peur des agressions.

B3/ Comment lutter ?

Le harcèlement scolaire fait intervenir 3 acteurs :

Les différentes stratégies de lutte ciblent l’un (ou plusieurs) des 3 acteurs.

Voici une liste (non exhaustive) de moyens de luttes contre le harcèlement scolaire :

1/ Sensibilisation et responsabilisation des témoins

C’est le thème central de cette journée nationale “Non au harcèlement”

Les témoins, par un effet de groupe, participent au harcèlement

On distingue parfois :

=> Cette méthode vise à faire comprendre au témoin qu’en se taisant, ils acceptent et soutiennent le harcèlement.

2/ La méthode des “intérêts communs”

Utilisée en Espagne et en Suède, elle est centrée sur le harceleur. Les adultes discutent avec chaque harceleur afin de mettre fin au harcèlement.

3/ Permettre de libérer la parole

Mettre en place des temps de parole régulés par un enseignant pour que chacun s’exprime librement sur son bien-être à l’école.

4/ Former le personnel scolaire, notamment à repérer et gérer un harcèlement scolaire


5/ Intégrer le harcèlement scolaire dans les apprentissages citoyens (Éducation Morale et Civique, Éducation aux Médias et à l’Information…)

Réduire
Ça vous a plu ? Envie d'accéder à tous nos contenus, sans limite ?
DEVENEZ PREMIUM !
TESTER UN MOIS GRATUITEMENT

Cette semaine sur cFactuel


Dans la catégorie "Société"


Vos réactions


PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 14/11/2017 à 10h18
article très intéressant!
je n'ai vu cela nul part mais peut être faudrait-il envisager des formations pour les parents aussi, pour qu'ils apprennent à reconnaitre des signes de harcèlement et savoir comment réagir, agir.
PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 09/11/2017 à 07h47
Dommage qu’il n’y ai pas plus d’infos sur la méthode des intérêts communs...
PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 09/11/2017 à 11h12
Bonjour Robin,
L'objectif de la méthode est de rendre les harceleurs "acteurs du retour au bien-être de la victime".
Cela implique des rencontres individuelles entre encadrant et harceleur pour aborder les faits, que le harceleur les reconnaisse et pour déterminer un plan d'action. L'idée : ne pas culpabiliser ni punir le harceleur, afin qu'un "climat de paix" s'installe.
Bonne journée