pixel facebook analytics
cFactuel, le média numérique qui rend l'actu claire et captivante
Fermer
Mot de passe oublié ?
Se connecter via Facebook
Pas encore de compte ? S'inscrire gratuitement
CONNEXION EN COURS
Afin de pouvoir vous connecter, vous devez au préalable confirmer votre adresse email en cliquant sur le lien présent dans l'email d'activation que nous vous avons envoyé suite à votre inscription.
Vous ne retrouvez pas cet email ? Cliquez ci-dessous pour le recevoir à nouveau. Et pensez à vérifier dans vos spams !
renvoyer l'email d'activation
Ajouter ce contenu à vos favoris Commenter ce contenu
0
Participer au sondage lié à ce contenu
Partager ce contenu via facebook Partager ce contenu via twitter Partager ce contenu sur google plus Partager ce contenu sur LinkedIn Épingler ce contenu Partager ce contenu par email
Apprentissage : le succès derrière les préjugés
12 Septembre 2017
Apprentissage : le succès derrière les préjugés - Une infographie cFactuel Voir la retranscription

Apprentissage : le succès derrière les préjugés

« Avez-vous poussé un de vos enfants à être apprenti ? » Léa Salamé, France Inter

« [Mes enfants] étant brillants, […] le problème ne s’est pas posé. » Antoine Frérot, PDG de Véolia

Suite à cette déclaration, une polémique est née, relançant le débat sur les « voies de garage » de l’éducation et de la formation, face aux cursus soi-disant d’excellence.

Mais qu’est-ce qui se cache réellement derrière l’apprentissage ?

B1/ Une formule, deux options

« En France il existe deux types de formation en alternance, qui concilient une phase pratique - chez un employeur - et une phase théorique - en école : c’est le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation. »

Public cible

Le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation s’adressent prioritairement aux jeunes de 16 à 25 ans.

Pour aller plus loin :

Dans les deux cas, il existe des dérogations, par exemple pour les personnes handicapées ou les bénéficiaires d’un contrat d’insertion.

Pour le contrat d’apprentissage, à titre expérimental et jusqu'au 31 décembre 2019, la limite d'âge maximum est portée à 30 ans dans 8 régions métropolitaines.

Pour le contrat de professionnalisation, sont également concernés tous les demandeurs d’emploi et les salariés en CDI dont les compétences ne correspondent pas exactement au poste qu’ils occupent.

Diplôme

Le contrat d’apprentissage a pour but d’obtenir un diplôme d’État

CAP, BAC, BTS, Licence, Master, ingénieur…

Le contrat de professionnalisation s’inscrit dans le cadre de la formation continue. Il vise à acquérir une qualification professionnelle reconnue comme un titre professionnel.

- Euh, ok ,mais concrètement ??

- Cette qualification est enregistrée dans le Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

- Et tu as des exemples ?

- Oui, bien sûr ! Dans le bâtiment, le titre de « façadier-peintre » ou, dans l’hôtellerie-restauration, le certificat de qualification professionnelle « commis de cuisine ».

Présence en entreprise

Contrat d’apprentissage :

Contrat de professionnalisation :

Financement de la formation (hors salaire)

En contrat d’apprentissage, la formation est financée par une ou plusieurs de ces sources :

En contrat de professionnalisation, la formation est financée par les organismes paritaires collecteurs agréés.

Le saviez-vous ?

Les OPCA sont des organismes chargés de collecter les fonds de la formation professionnelle continue et de financer la formation des salariés.

Chaque employeur de droit privé doit la financer : le montant est calculé en fonction de la taille de l’entreprise et de la masse salariale.

B2/ L’alternance atone malgré un taux d’embauche élevé

Evolution du nombre de contrats d’apprentissage et de professionnalisation jusqu’à 2013


Attention !

Les contrats de professionnalisation ont été créés en 2004. Les chiffres datant d’avant correspondent à ses prédécesseurs : les contrats de qualification, d’orientation et d’adaptation.

En 2016 (moyenne sur l’année)

70% : part d’apprentis qui trouvent dans les 6 mois un emploi de plus de 6 mois.

B3/ L’apprentissage, une formation qui a beaucoup changé

« L’image du jeune de 15 ans, en décrochage scolaire, qui va se former à la plomberie auprès d’un artisan n’est plus représentative de l’apprentissage. »

Note de la rédaction :

Les contrats de professionnalisation ayant été créés en 2004, cette partie ne s’intéresse qu’au contrat d’apprentissage.

L’âge des apprentis

L’apprentissage est de moins en moins réservé aux moins de 18 ans.

Evolution des effectifs par classe d’âge lors de leur entrée en apprentissage

Les diplômes

Les apprentis titulaires d’un diplôme supérieur à Bac+2 sont aujourd’hui plus nombreux que les titulaires d’un bac pro ou d’un brevet professionnel.

1992 :

2016 :

Les entreprises

L’apprentissage n’est plus réservé aux artisans.

L’apprentissage n’est pas réservé aux petites entreprises.

Le secteur public est un pourvoyeur de contrats d’apprentissage de plus en plus important.


SOURCES :

La Tribune, Apprentissage : les entreprises accélèrent les embauches, 5 septembre 2017

Service-publique.fr, Contrat d’apprentissage, 21 mars 2017

Alternatives économiques, L’apprentissage poursuit sa grande mutations, 7 septembre 2017

Dares, L’apprentissage en 2016, 4 septembre 2017

Dares, Le contrat de professionnalisation en 2015, 19 avril 2017

Dares, L’apprentissage en 2015, 19 avril 2017

Directemploi.com, Alternance, apprentissage, professionnalisation… : quelles différences ?, 11 février 2015

Ministère du travail, Tout comprendre de l’alternance, 12 juillet 2017

Studyrama, Contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation : lequel choisir ?, 17 mars 2017

Le monde, Le nombre d’apprentis augmente, les décrochages restent fréquents, 22 février 2016

Conseil d’analyse économique, l’apprentissage au service de l’emploi, n°19, septembre 2014


Notif :

- L'apprentissage, une formation souvent dénigrée mais couronnée de succès

- (Apprentissage, alternance, professionnalisation : décryptage de cursus en pleine transformation !)

Visuel FB :

L'apprentissage, une formation en pleine transformation :

- Moins de 17 ans : +60% en 1992 / -40% en 2016

- Niveau CAP : 76% en 1992 / 43% en 2016

- Entreprises de -9 salariés : 70% en 1996 / 55% en 2016

Post FB :

Derrière les préjugés, l'apprentissage est couronné de succès et se transforme en profondeur.

Post TT :

- #Apprentissage, une formation parfois dénigrée mais en pleine transformation ! #alternance

- #Apprentissage #Alternance #professionnalisation : décryptage de cursus qui prennent de plus en plus de place !

- Beaucoup de préjugés sur #Apprentissage... Mais pourtant un cursus qui marche !

Preview :

- Apprentissage : le succès derrière les préjugés

- Visuel : mec en costard avec un mallette et un chapeau de diplômé qui reçoit un contrat

Réduire
Ça vous a plu ? Envie d'accéder à tous nos contenus, sans limite ?
DEVENEZ PREMIUM !
TESTER UN MOIS GRATUITEMENT
résultats du sondage
255 participants

Pour vous, l'apprentissage, c'est :

Un cursus top pour accéder à l'emploi
69%
Une formation comme une autre
26%
Une voie de garage à éviter
2%
Je n'ai pas d'opinion
3%

Cette semaine sur cFactuel


Dans la catégorie "Société"


Vos réactions


PUBLIER LE COMMENTAIRE