pixel facebook analytics
cFactuel, le média numérique qui rend l'actu claire et captivante
Fermer
Mot de passe oublié ?
Se connecter via Facebook
Pas encore de compte ? S'inscrire gratuitement
CONNEXION EN COURS
Afin de pouvoir vous connecter, vous devez au préalable confirmer votre adresse email en cliquant sur le lien présent dans l'email d'activation que nous vous avons envoyé suite à votre inscription.
Vous ne retrouvez pas cet email ? Cliquez ci-dessous pour le recevoir à nouveau. Et pensez à vérifier dans vos spams !
renvoyer l'email d'activation
Ajouter ce contenu à vos favoris Commenter ce contenu
4
Partager ce contenu via facebook Partager ce contenu via twitter Partager ce contenu sur google plus Partager ce contenu sur LinkedIn Épingler ce contenu Partager ce contenu par email
L'heure est aux OUI pour la SNCF
31 Mai 2017
L'heure est aux OUI pour la SNCF - Une infographie cFactuel Voir la retranscription

L'heure est aux OUI pour la SNCF.

Contexte : Lundi 29 mai, la SCNF a présenté sa nouvelle offre TGV, avec des trains Ouigo low-cost et des rames InOui au confort supérieur.

SNCF = 105 millions de voyages TGV.

Chiffre d'affaires 2016 : 32,3 Md€.

La concurrence :

Le but de la SNCF : Conserver ses clients et en attirer de nouveaux en développant la gamme « Oui », qui propose des services de transports tels que les TGV, bus ou voitures de location.

DESCRIPTION : Il s'agit des TGV actuels qui s'appelleront désormais InOui. Le but : bien différencier l'offre low-cost Ouigo et l'offre supérieure InOui.

Date de lancement : 2017

Raison : À partir de 2020 la Sncf devra ouvrir ses lignes TGV à la concurrence.

Ce que ça propose : Renforcer l'offre low-cost Ouigo et l'inOui, un TGV au confort supérieur : installation de portes d'embarquement, wi-fi…

- Développer les inOui. À partir de juillet 2017, 16 rames seront InOui sur l'axe Paris-Bordeaux, puis en direction de Lyon et Strasbourg. 30% du trafic TGV relèvera de la marque InOui.

Le coût : 2,5 Md€ sur 3 ans

=> Le InOui est la dernière offre marketing de la SNCF. Elle vient s'ajouter aux autres offres « Oui ».

DESCRIPTION : Il s'agit de TGV low-cost. Le bagage supplémentaire est payant, il n'y a pas de première classe ce qui permet de libérer 20% de places en plus.

Date de lancement : 2013 (reprend IDTGV)

Raison : Constat d'une baisse des voyageurs TGV de -0,5% en 2012 due en partie à une hausse des prix de 3,2%.

Objectif : proposer des places 50% moins élevées que celles du TGV.

Date de lancement : 2015 (anciennement IDBus créé en 2012)

Raison : En 2015 la loi Macron libéralise le marché français des bus longue distance. L'arrivée du car longue distance avec notamment la compagnie FlixBus, megabus, eurolines, risque de concurrencer la SNCF.

Nombres de destinations : 150 en France et Europe

2015 : la SNCF détient 75% du capital de la start-up de location de véhicules entre particuliers Zilok auto, créée en 2009.

2016 : Ouicar remplace Zilok auto. La SNCF met à disposition ses véhicules de services.

30.000 voitures.

Objectifs : Attirer 15 millions de voyageurs supplémentaires en étendant son offre à bas coût.

Sources

La Tribune, La fin du monopole de la SNCF, c'est vraiment pour demain ! 22/04/2016

Le Point, La SNCF développe une stratégie commerciale "low cost", 05/09/2015

Les Echos, En rebaptisant ses TGV « inOui », la SNCF fait sa révolution marketing, 29/05/2017

Le Monde,La SNCF lance Ouibus pour conquérir le marché de l’autocar longue distance, 04/09/2015

Le Monde, La SNCF prend une part majoritaire dans OuiCar, service de location de voiture entre particuliers, 25/06/2015


Réduire
Ça vous a plu ? Envie de soutenir le développement d'un média indépendant ?
DEVENEZ PREMIUM !
TESTER UN MOIS GRATUITEMENT

Sur le même thème


Cette semaine sur cFactuel


Dans la catégorie "Société"


Vos réactions


PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 03/06/2017 à 11h32
Enfin des trains où l'on ne sera plus gênés par les pauvres ! Fini la première classe et la peur de croiser la populasse :-)
PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 31/05/2017 à 20h10
On va donc dire: "Je vais prendre un inOui".

Avec la liaison -> un ninoui...

Imprononçable. Laid. Agaçant.

InOui... un Ninoui... Ninoui ninon... Non.
PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 31/05/2017 à 08h12
De la SNCF
PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 31/05/2017 à 08h12
Très mauvaise stratégie de communication...
PUBLIER LE COMMENTAIRE