pixel facebook analytics
cFactuel, le média numérique qui rend l'actu claire et captivante
Fermer
Mot de passe oublié ?
Se connecter via Facebook
Pas encore de compte ? S'inscrire gratuitement
CONNEXION EN COURS
Afin de pouvoir vous connecter, vous devez au préalable confirmer votre adresse email en cliquant sur le lien présent dans l'email d'activation que nous vous avons envoyé suite à votre inscription.
Vous ne retrouvez pas cet email ? Cliquez ci-dessous pour le recevoir à nouveau. Et pensez à vérifier dans vos spams !
renvoyer l'email d'activation
Ajouter ce contenu à vos favoris Commenter ce contenu
0
Participer au sondage lié à ce contenu
Partager ce contenu via facebook Partager ce contenu via twitter Partager ce contenu sur google plus Partager ce contenu sur LinkedIn Épingler ce contenu Partager ce contenu par email
Sécheresse à Rome : quand l'eau vaut de l'or
1 Août 2017
Sécheresse à Rome : quand l'eau vaut de l'or - Une infographie cFactuel Voir la retranscription

Sécheresse à Rome : quand l’eau vaut de l’or

Rome a soif. La capitale italienne connaît sa pire sécheresse depuis 2 siècles.

Pour y faire face, des mesures radicales sont envisagées comme des coupures d’eau qui pourraient durer jusqu’à 8 heures par jour.

B1) Rome victime de… stress hydrique

« La pénurie d’eau dans la capitale italienne et dans près des 2/3 de la péninsule est lié principalement au stress hydrique. »

Définition :

Stress hydrique : rapport entre les besoins en eau (consommation) et les ressources disponibles. Un ratio élevé implique donc que plus de consommateurs se partagent des ressources plus limitées.

Stress hydrique mondial

Pour aller plus loin : La World Resources Institute, qui dresse la carte mondiale du stress hydrique, prend également en compte dans d’autres classements, de la stabilité politique, de la qualité des réseaux de distribution ou du climat.

L’eau, un enjeu géopolitique

3,2 millions de personnes meurent chaque année par manque d'accès à l'eau potable

2 milliards de personnes dans le monde n'ont pas accès à l'eau potable

Principales zones à risque de conflit :

Nil (Egypte, Ethiopie, Soudan, Ouganda)

L’Indus et ses affluents (Inde, Pakistan)

Le Gange (Inde, Bangladesh)

=> dans ces 3 exemples, les tensions naissent autour de la maîtrise d’un fleuve par le pays situé en amont. La construction de barrages peut devenir un moyen de « couper le robinet » aux pays en aval en cas de crise.

Plateau du Golan (Syrie, Israël) => annexé par Israël en 1981, il fournit 35% des besoins en eau du pays.

Le stress hydrique est une problématique globale. La solution réside dans une agriculture plus sobre mais également une meilleure gestion de l’eau destinée à la consommation humaine.

B2) la consommation humaine : la goutte d’eau qui fait déborder le vase

Les réseaux de distribution d’eau ne sont pas assez efficaces et entrainent des pertes.

Sur 100 litres d’eau circulant dans les canalisations de Rome, 56 litres n’arriveront jamais au consommateur.

En France en 2014 :

B) le facteur « beurk »

Techniquement, la distribution d’eau peut être réalisée dans un circuit fermé. (Consommation-traitement-recyclage-consommation), mais il fait face à un frein psychologique.

Définition : Facteur « beurk » : La réticence des populations face à l’utilisation des eaux usées recyclées pour la production d’eau potable.

Cette réticence empêche pour l’instant le développement de circuit fermé qui permettrait de répondre à 80% des besoins en eau d’une ville.

C) Paradoxe de Sachsenhausen

La diminution de la consommation d’eau est une solution qui pose des problèmes techniques.

Sachsenhausen : quartier de la ville de Francfort pionnier dans les attitudes écologiques

Les mesures prises par les habitants depuis 10 ans ont permis de diminuer la consommation, mais ils devraient cependant voir leur facture d’eau augmenter

> Pourquoi ??

> Car la diminution de la consommation a entraîné une diminution des débits dans les canalisations

> Logique… et alors ?

> Et alors le débit est insuffisant pour transporter les résidus solides des eaux usées. Les tuyaux se bouchent. Les pompiers doivent injecter artificiellement de l’eau. Résultat : les coûts d’entretien augmentent.

> Et comment résoudre ce problème ?

> Il faudrait redimensionner les canalisations pour les adapter à une population moins gourmande en eau.

B3) En France la centralisation de la gestion de l’eau

« La loi française propose une simplification de la gestion de l’eau. Mais cette solution est plus économique qu’écologique. »

La loi NOTRe : Les compétences communales en matière d’eau et d’assainissement doivent être transmises aux communautés de communes et communautés d’agglomération.

=> nombre de services ou syndicats d’eau

2016 : 34 000

2020 : 3 000

Cette concentration doit permettre de faire des économies de fonctionnement et d’offrir aux gestionnaires une capacité d’investissement plus importante.

- Mais certains craignent qu’elle ne résolve pas la problématique des déperditions en réseau… et recommande au contraire de décentraliser la gestion de l’eau.

Concept de « gestion de l’eau décentralisée », mis en avant par l’association blue-district :

Il permettrait :

- Une division par deux de la consommation d’eau potable

- Un Gain énergétique avec la valorisation des biogaz

Pierre Silvain

Sources :

Le monde, Rome menacée par la plus grave crise hydrique de son histoire moderne, 25 juillet 2017

Le Monde, la crise de l’eau illustrée en 5 graphiques

Le Monde diplomatique, Nouvelles solutions pour la crise de l’eau, 25 avril 2013

Le Monde diplomatique, Mort annoncée de la gestion communale de l’eau, 17 juin 2016

La Croix, Le facteur « beurk » explique une part des réticences, 7 juin 2016

Le Figaro, 20% de l’eau potable gaspillée à cause de la vétusté des canalisations, 21 novembre 2014

Association Blue District, La gestion décentralisée de l’eau en circuit court

Illustrations previews :

Illustration du contexte

Contenu Facebook :

Carte du Moyen-Orient avec les stress hydriques (simple zoom de la carte de l’infographie, voir ac Pierre pour les délimitations) + Les zones de tension (cf jpg « Guerre de l’eau » dans le dossier)

Titre : Les principales zones de tensions liées à l’eau.

Posts Facebook :

Si à Rome c’est le rationnement de l’eau qui est envisagé, ailleurs c’est la guerre qui se prépare… Pour en savoir plus => Lien

Tweets :

Rationnement de l’eau à #Rome : la France menacée ? #sécheresse

À #Rome, près d’1L d’eau sur 2 ne voit jamais le robinet… #fuite Et en France ?

L’#eau se fait rare : ces pays prêts à se battre pour l’or bleu.

Notifs :

Eau : la soif s’installe en Europe

Distribution de l’eau : êtes-vous victime du facteur Beurk ?

Réduire
Ça vous a plu ? Envie d'accéder à tous nos contenus, sans limite ?
DEVENEZ PREMIUM !
TESTER UN MOIS GRATUITEMENT
résultats du sondage
287 participants

Êtes-vous sensible au facteur Beurk ? Pour quels usages seriez-vous prêt à utiliser de l'eau usée recyclée ?

Aucun !
3%
Arrosage
24%
Arrosage & lessive
51%
Arrosage, lessive et eau potable
22%

Cette semaine sur cFactuel


Dans la catégorie "Planète"


Vos réactions


PUBLIER LE COMMENTAIRE