pixel facebook analytics
cFactuel, le média numérique qui rend l'actu claire et captivante
Fermer
Mot de passe oublié ?
Se connecter via Facebook
Pas encore de compte ? S'inscrire gratuitement
CONNEXION EN COURS
Afin de pouvoir vous connecter, vous devez au préalable confirmer votre adresse email en cliquant sur le lien présent dans l'email d'activation que nous vous avons envoyé suite à votre inscription.
Vous ne retrouvez pas cet email ? Cliquez ci-dessous pour le recevoir à nouveau. Et pensez à vérifier dans vos spams !
renvoyer l'email d'activation
Ajouter ce contenu à vos favoris Commenter ce contenu
2
Partager ce contenu via facebook Partager ce contenu via twitter Partager ce contenu sur google plus Partager ce contenu sur LinkedIn Épingler ce contenu Partager ce contenu par email
Accord sur le nucléaire iranien
13 Janvier 2017
Accord sur le nucléaire iranien - Une infographie cFactuel Voir la retranscription

Accord sur le nucléaire iranien (Le monde RFI AIEA)

- Il y a 1 an et demi, un accord historique mettait fin à des années d’opposition entre les puissances occidentales et l’Iran au sujet de son programme nucléaire.

60 ans de nucléaire iranien

• 1957 : Le Shah d’Iran lance un programme nucléaire civil avec l’aide des USA

• 1968 : L’Iran signe le Traité de non prolifération nucléaire et le ratifie en 1970.

• 1974 : Début de la construction de deux sites industriels atomiques civils.

• 2002 : Des opposants iraniens à l'étranger révèlent l’existence de deux sites nucléaires inconnus dont une usine d’enrichissement d’uranium.

La minute de l’ingénieur :

L’uranium naturel comprend différents isotopes (différentes « versions »).

Son enrichissement consiste à augmenter sa concentration (faible à l’état naturel) en isotope fissile, le seul à être utilisé dans une réaction nucléaire.

Cette opération peut être utilisée dans le nucléaire civil (concentration <20%) ou militaire (concentration > 80%).

• Juin 2003 : La France, l’Allemagne et le Royaume-Uni obtiennent un engagement iranien sur la suspension de l’enrichissement d’uranium.

• 2005 : Le nouveau président iranien, le très conservateur Mahmoud Ahmadinejad, refuse la coopération avec l’UE et relance le programme d’enrichissement d’uranium.

• 2006 : Le Conseil de sécurité sanctionne l’Iran pour sa politique nucléaire et pose un nouvel ultimatum.

Mise en place d’un embargo : Le conseil interdit la vente de tout matériel ou technologie qui puisse contribuer aux activités de l’Iran dans les domaines nucléaire et balistique

• De 2007 à 2012 : L’Iran poursuit son programme d’enrichissement d’uranium alors que les sanctions économiques et commerciales occidentales pleuvent.

• 2013 : L'élection du modéré Hassan Rohani à la présidence iranienne relance la recherche d'un règlement diplomatique de la crise. Les négociations débutent.

• 14 juillet 2015 : Un accord « historique » est conclu entre l’Iran et le groupe des « 5+1 » (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne) à Vienne.

L’accord

Limiter l’enrichissement d’uranium

Les restrictions devront garantir que le temps nécessaire pour produire assez d’uranium enrichi pour fabriquer une arme atomique soit d’au moins un an.

Renforcer les inspections

L’Agence internationale de l’énergie atomique pourra vérifier pendant 20 ans les installations iraniennes d’enrichissement de l’uranium.

Lever les sanctions

Les sanctions adoptées par l’UE et les Etats-Unis visant les secteurs de la finance, de l’énergie et du transport seront levées. Même chose pour les résolutions du conseil de sécurité de l’ONU.

Maintenir l’embargo sur les armes

Le transfert de matériels sensibles pouvant contribuer au programme balistique iranien sera interdit pendant huit ans, sauf autorisation explicite du Conseil de sécurité de l’ONU.

Réduire
Ça vous a plu ? Envie d'accéder à tous nos contenus, sans limite ?
DEVENEZ PREMIUM !
TESTER UN MOIS GRATUITEMENT

Sur le même thème


Cette semaine sur cFactuel


Dans la catégorie "International"


Vos réactions


PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 17/11/2017 à 08h50
Il faut préciser que ces sanctions (les US) sont unilatérales et décidées arbitrairement
PUBLIER LE COMMENTAIRE
Le 17/11/2017 à 09h07
Bonjour Gillespascoucou,

Les sanctions auxquelles nous faisons référence (en 2006) ont été imposées par le Conseil de Sécurité de l'ONU et non pas par les USA uniquement.
Peut-être pensez-vous au renouvellement plus récent des sanctions contre l'Iran voté par le Congrès américain (décembre 2016), qui va à l'encontre de l'accord sur le nucléaire.

Merci pour votre commentaire et bonne journée !